Actualité et Plaidoirie

  Beaucoup d’années, de jours ont défilé sous nos yeux impuissants et intacts emportant avec eux des images meurtries exposant la Famine, la guerre, l’injustice, des violations fragrantes des droits humains, des manigances à l’égard du continent noir.

 

2016, Un nouvel an nait, Est-ce un nouvel espoir qui nait, est-ce de nouveaux devoirs qui attendent la jeunesse. Oui ,2016 est pour la Jeunesse Africaine, l’élan vers la Renaissance Africaine, un bond en avant pour la révolution économique, sociale, culturelle du continent de Thomas Sankhara, de Cheickh Anta Diop et tant d’autres braves hommes aux ambitions immortelles et généreuses.

Faisons du partage et du savoir  des éléments cruciaux pour l’avenir de L’Afrique-Mère, cette Afrique que David Diop a tant fait les éloges.

La jeunesse portera le flambeau, nous marcherons avec des objectifs clairs dans l’unité culturelle, quel que soit le pays, l’ethnie, la croyance car l’urgence l’exige et nos vies ne valent pas plus que ces questions communes que sont la Paix, le Développement, la Liberté.

L’heure des actions a besoin de toute la Jeunesse Africaine pour le grand dessein.

Le Président 

Mots du président

 

Depuis les indépendances jusqu’à nos jours, des mécanismes fébriles ont été mis en œuvre  par  les pays africains inspiré du modèle occidental sans prendre en compte les réalités africaines.

La pauvreté continue à affecter la population africaine en général, particulièrement les jeunes et les femmes sont la couche la plus vulnérable. Notre objectif est de solidifier les efforts consentis en créant une synergie entre les jeunes par des échanges féconds.

Favoriser la création de cadre d’accueil, de partage et de solidarité entre les jeunes du Continent africain est notre crédo. La pauvreté n’est pas un phénomène naturel, elle est née du capitalisme importé et elle doit être combattue par des actions collectives.